Sécurité IT

Explication des différentes techniques courantes de hacking des sites WordPress

17/01/2022

Votre site est créé, mis en place et fin prêt à l’action ! Tout semble parfait dans le meilleur des mondes. Mais vous vous rendez compte d’un petit quelque chose, la protection de votre site WordPress n’est pas très claire ou pire, pas mise en place. Pour que vous soyez au courant des différentes techniques qui pourraient être la raison du hacking de votre site internet, voici un top 5 des différentes techniques courantes de hacking des sites WordPress !


Les plugins infestés

Pendant la personnalisation de votre site WordPress, vous avez certainement dû utiliser des plugins, peu importe leur fonction. Et bien la prudence est de mise ! Des rapports ont prouvé que certains hackers passaient par des plugins faibles en protection pour glisser des scripts sur votre site. De ce fait, il leur est possible de créer de faux comptes administrateurs pour gérer votre site comme ils le souhaitent ou de créer des fausses pop-up pour piéger vos visiteurs.


Les accès administrateurs

On va parler ici d’une lacune humaine. Les hackers vont passer par une méthode dite “brute force”. Cette façon de faire est supposément simple : essayer des couples de pseudos d’utilisateurs et de mots de passe. Les hackers peuvent le faire manuellement (ce qui peut leur prendre du temps, on ne va pas se mentir) ou automatiquement en utilisant des robots qui tentent plusieurs combinaisons possibles. Ce sont des techniques très efficaces lorsque le mot de passe est faible, donc faites bien attention et pensez à limiter le nombre de tentatives pour se connecter !

En parallèle à cela, les accès FTP et à la base de données doivent aussi être sécurisés au maximum. Si un hacker accède au serveur, il accède à tous les fichiers ! Il est donc primordial d’opter pour des mots de passe « forts » et de ne pas donner l’accès à des utilisateurs qui n’en ont pas la nécessité.

Des fichiers non sécurisés

Des fichiers qui ne sont pas sécurisés, c’est la porte ouverte aux hackers pour faire passer ce qu’ils veulent. Les fichiers qu’il faut sécuriser en priorité sont le “wp-config.php” et le “.htaccess”. Ils sont extrêmement importants, car ils sont la voie vers de nombreuses fonctionnalités.


La mise à jour de votre site

Mettre à jour vos extensions et votre site WordPress dès que la nouvelle mise à jour sort sont des démarches essentielles que vous devez avoir l’habitude de faire. Les pirates peuvent passer par des anciennes versions avec des failles encore actives et connues. Pensez donc bien à mettre à jour tout ce beau monde !

Petit conseil : Cachez votre numéro de version WordPress grâce au readme.html. Les hackers peuvent savoir facilement comment pirater votre site en fonction de votre version.


Pas de Certificat SSL

L’importance d’avoir un certificat SSL ne doit pas être négligée ! En effet, ce dernier garantira votre sécurité et celles de vos utilisateurs en ligne. Les informations confidentielles telles que les données des cartes de crédits ou encore les comptes utilisateurs seront alors protégés. De plus, un tel certificat établira une sécurité des données entre les serveurs.

Conclusion

Votre site vient d’être hacké ou vous désirez simplement optimiser sa sécurité ? Pas de panique, nous sommes là pour vous accompagner. Contactez-nous !

Share via
Copy link
Powered by Social Snap